Les vegan cultivent l’ambiguïté avec les produits d’origine animale

L’offre vegan a fait un bond de +82 % en 2016 en grandes surfaces. Les filières animales réclament une réglementation protectrice. Beurre de tofu, fromage veggie, lait de riz, boulettes ou steak de soja, émincés sans viande, hot-dog végétal… on ne compte plus les références vegan imitant les produits laitiers et la viande. La tendance vegan n’est plus le fait de quelques illuminés.

 

L’offre a bondi de + 82 % en supermarchés en 2016, selon Xerfi. Elle ne représente encore qu’un chiffre d’affaires très modeste, de 30 millions d’euros, mais les prévisions sont là qui anticipent un bond de 25 % des ventes d’ici 2020 dans les linéaires de la grande distribution.

En savoir plus sur Les Échos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s