Le Click & Collect est-il l’avenir des commerces ?

Chaque semaine la presse annonce l’avènement d’un nouveau distributeur adoptant le Click & Collect. Derrière cet anglicisme se cache avant tout un besoin de la part des consommateurs : éviter l’attente et les désagréments de la livraison. Rapidle, solution digitale de Click & Collect pour les commerces de proximité s’est rapidement fait une place de choix dans cet univers aussi révolutionnaire qu’attendu. En 2016, 66% des Français se disent favorable à cette alternative à la livraison.

Présent au Salon Alpin de l’hôtellerie et des métiers de bouche d’Albertville (du 10 au 13 novembre 2017), Rapidle présente de manière concrète que le Click & Collect convient à de très nombreux secteurs d’activité. Si dans le cas présent, les boulangers ont permis à l’application de convaincre 400 enseignes en moins de deux ans, ceux-ci offrent une visibilité sur l’efficience du concept. Le concept est aujourd’hui envisagé par tous les secteurs d’activité

Capture d_écran 2017-12-20 à 06.13.04

Aujourd’hui, les boucheries, les traiteurs, les fromagers, mais plus encore, les fleuristes ou les saisonniers s’intéressent de près à proposer ce type de solution. Le mot d’ordre des commerçants est de « stopper l’hémorragie ». En effet, les clients fuient de plus en plus la file d’attente, l’indisponibilité des produits et les contraintes en règle générale. Les commerces de proximité sont les plus exposés à ce désintérêt.

Pour les commerces de proximité la situation est complexe ; les centres villes sont désertés dans les villes moyennes. À Béziers, le taux de vacance dépasse les 24%. La situation est similaire dans des agglomérations comme Vierzon, Montélimar, Avignon, etc.

Les administrations locales s’organisent pour éviter que le phénomène ne s’amplifie, mais les meilleures solutions demeurent dans la proposition de nouveaux services comme le Click&Collect par les commerçants directement.

Capture d_écran 2017-12-20 à 06.12.53

Le président et co-fondateur de Rapidle, Steeve Broutin, enchaîne les salons pour faire connaître les solutions efficaces pour pallier aux problématiques des commerces. Les enjeux sont parfois capitaux. Certains établissements réalisent jusqu’à 30% de leur chiffre d’affaires annuel sur la période des fêtes de fin d’année.

Alors que Noël et les dîners de famille approchent, un tiers des consommateurs sont résolus à ne plus faire la queue. Pourtant, l’attente est souvent de mise pour obtenir des produits spécifiques de qualité.

Pour éviter la file, les Français se dirigent vers des solutions alternatives, une perte nette pour certains commerces spécialisés. Chaque année, les consommateurs se tournent davantage vers le digital pour faire leurs cadeaux et pour préparer les repas de fête.

Rapidle donne ainsi accès à des outils pour prendre le virage numérique et permettre aux commerçants de proposer tous les derniers services que leurs clients ou ex-clients demandent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s