Gagnez du temps. Réservez dès maintenant votre bûche en ligne

Chers Participants,
Le décompte est lancé avant Noël, tous à vos Bûches, Prêt….. Partez!!…
1ère Opération le 13 décembre 🌲⛄️🍰😋

24862646_731770010350103_6405283959087380083_n (1)

Les achats de Noël riment souvent avec files d’attentes interminables, ruptures de stocks, grand rush dans les boutiques. Cette année, inutile d’enfiler votre tenue de marathon !

Réservez vos produits dès maintenant et profitez de nos offres en ligne. Récupérez votre commande instantanément en zone express, sans faire la file d’attente, le jour et l’heure de votre choix.

Les courses de Noël sans embûches c’est possible, essayez …

Publicités

Un Wrap au Poulet pour ce midi ça vous dit ?

Hello Lycée Mathias!!
Un Wrap au Poulet pour ce midi ça vous dit? 🌯🥙
Retrouvez tout vos produits préférés sur => https://boulangerieparize.fr
3€ Offert sur votre inscription et des Tarifs étudiants toute l’année!!

Capture d’écran 2017-12-19 à 16.49.17.png

 

 

5 bonnes raisons d’aller au Salon Alpin d’Albertville ce week-end

Du 10 au 13 Novembre prochain, Rapidle sera présent sur le salon des professionnels de l’hôtellerie et des métiers de bouche en montagne, Hall 1 Stand 82.

Voici 5 bonnes raisons d’aller à la rencontre de l’équipe Rapidle:

  • Soyez le premier ! Faites partie des ambassadeurs Rapidle, et devenez le premier à proposer un système innovant et efficace à vos clients dès le début de la saison.

  • Attirez de nouveaux clients ! Développez une stratégie marketing et une communication personnalisée avec nos équipes pour que les skieurs affamés soient au courant de votre initiative.

  • Rendez vos clients heureux ! Vos clients s’inscrivent sur votre site, commandent sur les pistes, récupère sans attendre leurs produits, et continuent de profiter de leur journée.

  • Facilitez-vous la vie ! Grâce à l’outil de gestion des commandes, gérez facilement vos commandes, vos stocks et vos invendus. Dynamisez vos équipes en boutiques et ne vivez plus le stress des files d’attente interminables.

  • Faites une bonne affaire ! L’équipe Rapidle sera là pour vos proposez une offre exceptionnelle spécial salon, rentabilisez votre service de commande en ligne à partir d’une commande par jour.

    Capture d_écran 2017-11-07 à 11.24.48

France Snacking : Congrès du snacking 2017, retour en images et 12 chiffres clés

Près de 300 personnes s’étaient passé te mot ce jeudi 8 juin pour assister à la 8ème édition du Congrès du Snacking organisé par France Snacking qui se tenait à Paris au Pavillon Royal. Un véritable plébiscite pour un événement devenu en l’espace de quelques années une véritable référence pour l’ensemble de l’univers de ta restauration moderne et une occasion unique de faire le point sur un segment qui continue de tirer largement son épingle du jeu.

 

large_title_8c

 

(+1,7%)
Le nombre de visites en restauration rapide a bien progressé en France en 2016 puisque l’Hexagone fait presque aussi bien que ses voisins britanniques et espagnols (+ 1,8 % tous les deux) et bien mieux que les Allemands (+ 0,7 %) et les Italiens
(+ 0,6 %), notamment portés par
les ouvertures d’établissements dits FastCasual selon Maria Bertoch, Industry Manager du cabinet The NPD Group. Les consommateurs se disent davantage en attente d’« Expérience », de « Healthy », de « Qualité et Goût ».

(85,4 %)
des Français sont des snackers, ceux-ci « snackant en moyenne » 4,4 fois par mois observe le cabinet Food Service Vision qui note une généralisation de ce type de consommation dans tous les secteurs de distribution : restauration, retail, pétrolier, zones de transport ou de loisir et même dans la sphère digitale. Si l’offre s’est considérablement renforcée ces dernières années (+ 88 % de nouveautés snacking entre 2009 et 2016), François Blouin, le fondateur du cabinet met en lumière un mouvement de structuration des différents segments de marché au profit d’établissements chainés.

Lire la suite de l’article 

 

Publié par France snacking, le 01 octobre 2017

 

Rapidle part à la montagne, commandez sur les pistes et profitez de vos vacances, fini l’attente en altitude.

Venez nous voir sur le stand de notre partenaire TPVPartner au prochain salon d’Alberville du 10 au 13 novembre.

Capture d’écran 2017-10-20 à 08.57.51.png

Le 12ème salon de l’hôtellerie et des métiers de bouche réunit 180 exposants, tous acteurs majeurs du marché de l’hôtellerie et des métiers de bouche, présentent plus de mille références. Vitrine de ce segment, en avant-première de la saison hivernale, ils en profitent pour laisser découvrir leurs nouveautés. Quatre jours de temps forts où ils conçoivent de nombreuses animations, certains accueillant des personnalités autour des produits.

Voir les infos du salon, cliquez ici

Présence de #Rapidle au Normandie Numérique Tour

evenement-fb-louviers

Le 16 octobre prochain, venez retrouver #Rapidle à Louvier, à l’occasion du Normandie Numérique Tour.

Dans le cadre du plan Compétitivité Numérique de la Région Normandie, les Chambres de Commerce et d’Industrie et les Chambres des Métiers et de l’Artisanat, en partenariat avec l’AD Normandie, proposent aux Artisans et Commerçants de venir rencontrer des professionnels du numérique.

Avec le Normandie Numérique Tour, rencontrez des professionnels du numérique et découvrez des solutions concrètes qui vous permettront de développer votre activité et votre chiffre d’affaires.

Pour plus d’informations cliquez ici

 

La caisse enregistreuse sécurisée devient obligatoire, Menlog c’est du sérieux !

Capture d’écran 2017-09-23 à 22.40.43.png

Qu’est ce qu’une caisse enregistreuse conforme ?

Toutes les données élémentaires doivent être conservées par le logiciel ou le système de caisse. Les données de détail de transaction comprennent : le numéro du ticket, la date (heure-minute-seconde), le numéro de la caisse, le total TTC, les totaux HT par taux de TVA, le détail des articles ou prestations (libellé, quantité, prix unitaire, total HT de la ligne, taux de TVA) et les traces de modifications et corrections apportées.
Les systèmes de caisse doivent, de plus, prévoir obligatoirement une clôture journalière et une clôture mensuelle.

Comment prouver la conformité de sa caisse ?

La conformité d’une caisse ne peut pas se voir d’un simple coup d’œil. Pour cela, l’État oblige désormais les commerçants de prouver la conformité de leur caisse en fournissant des documents telle qu’une attestation de l’éditeur certifiant son engagement à respecter les exigences de la loi de 2018.
Les commerçants et autres professionnels assujettis à la TVA devront donc s’équiper d’un logiciel ou d’un système de caisse conforme à la Norme NF525 satisfaisant à des conditions d’inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d’archivage des données en vue du contrôle de l’administration fiscale.
Cette mise en conformité avec la loi nécessitera soit l’acquisition d’un nouveau logiciel de comptabilité ou de gestion, sa simple mise à jour ou encore l’acquisition d’un système de caisse conforme.
Bien entendu, le logiciel de caisse ainsi que les données devront faire l’objet d’un archivage permettant à l’administration fiscale d’effectuer des contrôles. L’absence d’archivage pourrait conduire à la remise en cause de la sincérité de la comptabilité.

Que se passe-t-il si je ne suis pas conforme ?

Les commerçants n’ayant pas d’attestation ou de certificat de caisse sécurisée à fournir aux agents de l’administration fiscale à l’issue d’un contrôle inopiné s’exposeront à une amende de 7 500 euros par logiciel de comptabilité ou de gestion ou par système de caisse concerné. Cette amende pourra être cumulée avec les rappels d’impôt et pénalités qui seraient dus à la suite d’un contrôle de la comptabilité de l’entreprise, au titre des recettes qu’un logiciel frauduleux aurait permis de dissimuler.
Lorsqu’une amende est appliquée à un commerçant qui ne s’est pas encore équipé d’un logiciel ou système de caisse sécurisé celui-ci disposera d’un délai de 60 jours à compter de la remise ou de la réception du procès-verbal dressé par les agents de l’administration fiscale afin de se mettre en conformité. Passé ce délai l’assujetti à la TVA concerné sera à nouveau redevable d’une amende de 7 500 euros.

Cependant lorsque les agents de l’administration constatent un manquement et appliquent l’amende prévue, le procès-verbal informe l’assujetti qu’il dispose d’un délai de trente jours pour formuler ses observations et, le cas échéant, fournir l’attestation ou le certificat demandé. Les observations de l’assujetti sont annexées au procès-verbal. Si l’intéressé apporte les justificatifs demandés dans le délai imparti, l’amende ne sera alors pas appliquée.